Savigny-sur-Orge : le maire écolo et les dépôts sauvages

Publié par

C’est un agriculteur du Sud-Essonne qui dénonce la situation sur Facebook et qui annonce avoir déposé plusieurs plaintes.

En cause : les déchets de construction des nouveaux immeubles saviniens que l’on retrouve ici et là abandonnés dans la nature de la campagne essonnienne.

Qu’en pense le maire ? Rien car il est trop occupé à commenter son mandat sur le Facebook de Bernard BLANCHAUD. Davantage, « Monsieur Poubelles » (un milieu très corrompu) n’est responsable de rien ; pas même de l’indemnité qu’il perçoit tous les mois.


Qu’il y ait moins de décorations de Noël cette année ? Ah oui, mais il n’a pas donné de consigne pour qu’il y en ait moins. En attendant, c’est quand même lui qui a signé le marché public de location et d’installation des décorations, dont les documents indiquent pourtant la quantité et les emplacements des guirlandes. Peut-être qu’il ne l’a pas lu ?

Que des ouvriers travaillent samedi et dimanche sur le chantier de la Montagne Pavée ? Ah oui, mais il n’est pas responsable de faire respecter le droit du travail, parce que c’est au permissionnaire de veiller à ce que les entreprises qu’il mandate respectent la loi.

Que les déchets de constructions des nouveaux immeubles finissent en dépôts sauvages ? Ah oui, mais là aussi, ce n’est pas lui qui va surveiller ce que font les entreprises qui agissent sur la Commune. Le pauvre est déjà DÉ-BOR-DÉ et n’a plus de vie de famille !

Alors avec une telle mentalité déresponsabilisante, comment voulez-vous qu’il s’intéresse aux autres questions, de la sécurité par exemple ? Ce n’est jamais lui directement !


Saviniens, vous avez voulu de Jean-Marc DEFRÉMONT, dont le PS ne voulait tellement pas qu’il a dû aller faire la pute à EELV pour finir par remporter une élection par défaut, avec le vote de 11 % des inscrits.

A contrario, vous n’avez pas voulu de moi parce que je suis procédurier, parce que je pense que le respect du droit et de la loi partout et pour tous est une condition indispensable à l’application du contrat social et du triptyque républicain de liberté, d’égalité et de fraternité.

Eh ben, assumez d’avoir voté pour un faux-écolo et pour un faux mec de gauche, qui ne veut plus faire la cantine bio et qui reconduit l’IFAC dans les maisons de quartier. Lui voulait juste être élu maire, ce que vous n’avez pas compris est qu’il ne voulait pas faire le maire…


2 commentaires

  1. Passons très vite sur le prénom de l’entrepreneur « ORHAN » nom porté aussi par un sultan ottoman !
    Pendant ce temps des chantiers ailleurs sur Savigny, le samedi et le dimanche, et bien entendu avec des salariés déclarés à l’URSSAF !
    Il y a encre à notre époque donc des pratiques délictuelles dans le BTP ! J’en suis tout étonné, diantre !

    Quant à Bernard BLANCHAUD, y-t-il quelqu’un pour lui dire qu’il n’est plus élu de la même manière MEHLHORN n’est plus le maire de la ville ?

  2. Le problème très grave des dépôts sauvages est vérifiable dans toute la France…Un agriculteur de Seine-et-Marne a dénoncé il y a peu les énormes dépôts dans ses champs, par exemple, mais tout le monde s’en fout les  » autorités  » et les entreprises de constructions les premiers…C’est ahurissant ! C’est l’image de la France actuelle : au citoyen lambda de se débrouiller tout seul…tout part en  » brioche  » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.