Mon coup de gueule contre l’appel aux dons pour renflouer les finances paroissiales de Savigny-sur-Orge

Publié par

Le Covid n’est pas seulement le révélateur de deux courants ecclésiaux irréconciliables (entre ceux qui meurent s’ils n’ont pas la messe dominicale et ceux qui survivent sans), mais également l’élément révélateur de l’état de dépassement du modèle économique de nos paroisses sur le long terme. À Savigny, il manque 41 000 euros pour boucler l’année au cumulé (paroisse et association de gestion paroissiale).

Les vieux vont mourir et nous allons être de moins en moins nombreux. La vente du presbytère de saint-Martin retardera l’inéluctable mais ne sera pas une solution. Il faut essayer de nous moderniser, de nous renouveler et de trouver d’autres solutions de financement.

Une m’apparaît idéale : plus de chrétiens heureux de croire et de financer l’Église !


Bonjour,

Je fais suite à votre appel pour renflouer les caisses de l’ASTSM et de la paroisse.

Je vais bien sûr y répondre, par reconnaissance pour tout ce que la paroisse m’apporte, mais il me dérange profondément.

D’une part, parce qu’on essore toujours les mêmes et de plus en plus. Je ne sais pas si vous avez aussi reçu ce courrier de l’évêque qui propose en échange de mon don que les “prêtres” prient pour moi !

D’autre part, parce que le Covid a bon dos, mais que si les finances s’épuisent, c’est aussi parce que nous sommes de moins en moins nombreux et que la paroisse ne donne plus forcément envie à de nouvelles personnes.


Je lis la baisse des recettes des dons ; mais n’oublions pas que le maintien jusque-là n’est pas tant dû à une augmentation du nombre de donateurs qu’à une augmentation du don moyen.

Je vois la baisse des recettes de la brocante à laquelle je participe depuis dix ans, soit autant d’années depuis lesquelles ses acteurs demandent un peu plus de considération et d’aide pour l’installation et le rangement.

J’observe enfin qu’on perd 5 000 euros de casuel, qui pour le coup, est lié à la déchristianisation, parce qu’on ne fait pas envie. Et il faut voir comment on accueille certaines personnes…


Voilà des années que je vous dis que j’ai un compte d’apporteur particulier chez Suez pour revendre le papier, le carton, les fascicules, les magazines, les livres. Et vous vous évertuez de continuer à tout jeter. Pour la brocante, j’ai revendu 2,4 tonnes de livres depuis 2018 et cela leur a rapporté 170 euros.

Voilà des années que je vous supplie d’avoir une vision à long terme et de vous montrer proactif. De vous intéresser aux sujets de la spoliation de la parcelle de Notre-Dame-d’espérance dont nous allons être victime, du projet de vente du presbytère de saint-Martin, du projet de réaménagement de la place-Ferry. Et vous n’en faîtes rien.

Voilà des mois que j’adresse des propositions pour un synode ouvert qui permette un aggiornamento de l’Église en Essonne. Et vous ne vous en saisissez pas. Ne nous étonnons pas dans ces conditions de rester entre nous, de moins en moins nombreux, surtout depuis le sabordage de Grain d’Orge, qui nous a fait perdre le dernier vrai lien qui existait entre nous et le reste des Saviniens.


Il y aurait encore beaucoup à écrire du visage d’Église que nous avons montré durant ce confinement pour nous et pour le reste de la société. Je ne suis pas très fier de tout ce qui s’est fait à Savigny.

Je pense qu’il est plus que temps de développer une vision de long-terme, pour essayer déjà dans un premier temps, de rattraper les gens qui sont partis, avant d’en toucher d’autres. Il suffit déjà de regarder pour quelles raisons les gens viennent au catéchuménat et quelles sont leurs demandes et espérances de néophytes.

Sans quoi nous partons pour renouveler cet appel très régulièrement, et le déficit total, même si vous arrivez à le rendre supportable en le lissant, ne pourra désormais plus que se creuser au vu de l’évolution de la population paroissiale.


Bien fraternellement.

Olivier



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.