Limitation de messes à 30 personnes : je me « sacrifie » pour laisser la place aux autres

Publié par

Pour un État qui se dit laïc, au sens qu’il prétend pratiquer une séparation avec les églises, terme générique qui désigne aussi bien l’islam que la franc-maçonnerie, venir dire combien de personnes ont le droit de manière générale de participer à une messe, quelque soit la taille de l’église, relève d’une incompréhension terrible de la loi…

À moi, la messe ne me manque pas, dans le sens où elle ne constitue pas un besoin vital et donc que je survis.

Si manque il doit y avoir chez moi, celui-ci ne réside pas dans la communion spirituelle mais bien dans la communion fraternelle et de ne plus pouvoir être avec des gens que j’apprécie.


Dans sa malhonnêteté, le Gouvernement a décidé, à partir d’une étude américaine qui prend en compte les évangélistes qui font n’importe quoi et pourrissent les moyennes, de décréter que les lieux de culte étaient des clusters.

Malgré tous les efforts qu’il nous a forcés à faire et que les chrétiens ont brillamment entrepris et réussi pour adapter les lieux de culte…

De toute façon, c’est aussi con que de dire que les gens ne peuvent pas aller au cinéma (où à la messe) même avec deux sièges de distance, mais par contre qu’ils peuvent prendre l’avion…

Le pire a quand même été quand le ministère de l’Intérieur a communiqué au Conseil d’État début novembre à l’occasion des contentieux pour la messe, une vidéo de 2019 pour attester que les chrétiens ne respectaient pas les gestes barrières…


Pour ma part, je continuerai donc de participer à la messe en semaine du jeudi, et même du mardi, parce que nous n’y sommes jamais 30.

Il y a surtout que je peux ensuite faire l’accueil, ce qui m’offre 2 heures 30 de calme pour travailler. Les églises sont pour le moins tranquilles, sauf le jour où tout le monde a un problème.

En plus avec le confinement, je me marche plus que 3000 pas par jour. Donc vu que sainte-Thérèse est à 1500 pas de chez moi et saint-Martin à 3000 pas, c’est très bon pour mon activité physique.

Et pour les messes dominicales, ce sera France 2, jusqu’à ce que le Gouvernement soit moins con, et commence déjà par donner un critère exprimé en m² par personne. Et quand nous pourrons être au moins 100, alors oui, je reviendrai.

Mais dans l’immédiat, je préfère laisser ma place aux autres pour qui la messe représente quelque chose de plus fort que ce qu’elle représente pour moi. Et en plus, de la sorte, je ne pourrais plus être de lecture, ce que je fais volontiers, mais que j’aimerais aussi que d’autres fassent pour éviter de fonctionner toujours avec les mêmes.



2 commentaires

  1. Notons au passage leur fameuse jauge à 1 personne pour 8m². Sacré rupture avec la jauge RATP qui précisait pendant des décennies une jauge de 4 personnes par m² soit 32 fois plus et sans que cela ne choque personne !
    source : https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/ratp-le-metro-de-paris-est-au-bord-de-l-asphyxie-avec-souvent-plus-de-4-personnes-par-metre-carre-11-11-2019-8191038.php du 11 novembre 2019 soit juste avant le début de la crise sanitaire. Des regrets à la RATP ?

    1. Comme cela, les Français qui ne pourront plus se contaminer dans les petits commerces qui ne laisseront entrer qu’une seule personne se contamineront plutôt dans la file d’attente devant ces mêmes magasins. Même si de la même manière, ce n’est pas dans un commerce où l’on porte un masque que l’on se contamine mais dans la vie professionnelle et privée quand le masque est tombé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.