# Pas en mon nom : ces catholiques qui manifestent pour demander la reprise des messes

Publié par

Je voudrais affirmer ici que je me désolidarise de ces pseudo-chrétiens fanatiques et fanatisés qui demandent le retour de la messe à tout prix, en allant illégalement manifester devant les églises et en organisant des prières de rue.

Je trouve ce comportement honteusement égoïste. Je trouve que cela salit notre image auprès de la société. Je trouve enfin que cela trahit une méconnaissance des fondamentaux du christianisme par rapport aux arguments avancés pour la reprise de la messe.

Ces gens sont-ils vraiment convaincus que la messe est un bien vital pour eux et ne voient-ils pas qu’ils ne sont pas en train de mourir de ne pas aller à la messe ? Et que font-ils de solidaire et de charitable envers leurs frères pendant cette période, à part penser à leur « salut » ?

Que dire sinon de la police qui s’abstient bien de procéder à la moindre verbalisation, et aux préfets qui ferment les yeux sur un certain nombre de manifestations, là où les musulmans ne rencontreraient pas les mêmes facilités ? Là encore, nous appelons à l’islamisme !

Je crois que Jésus est venu nous apprendre à nous montrer fraternels de l’humanité entière et de tous ceux qui souffrent. Je crois que Jésus nous reconnaît comme frères à l’amour que nous témoignons à tous les autres, et pas au nombre de messes vécues ou assistées.

Je défends un droit à la vie, qui passe entre autre par le seul rappel que l’avortement est un assassinat et j’affirme que par ce comportement irresponsable, à vouloir une nouvelle entorse au confinement, alors nous ne rendons pas service à tous ceux qui se battent pour sauver des vies et désengorger les hôpitaux, quand bien même les lieux de culte ne sont pas de clusters.

Je critique les évêques de France, qui soutiennent cette reprise de la messe, à la fois pour des raisons économiques mais aussi pour ne pas perdre le contrôle de leurs fidèles, avec cette crainte qu’un confinement prolongé fera que les chrétiens ne reviennent pas.

Je dénonce à la fois qu’ils soient débordés par les traditionnalistes et autres intégristes, qu’ils agissent ainsi car ils se pensent jalousement moins écoutés et valorisés que l’islam et le judaïsme ; enfin, qu’ils se vengent par rapport aux lois sociétales adoptées depuis 2013.

Je demande aux médias et à ces catholiques d’arrêter de parler « des » catholiques mais « de » catholiques. Je n’ai pas besoin de messes pendant cette période pour méditer la Parole de Dieu ou me montrer fraternel en appelant mes proches et mes amis ou en leur rendant service.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.