Présidentielle américaine 2020 : le parti écologiste sera-t-il à nouveau responsable de la défaite des démocrates comme en 2016 ?

Publié par

J’emploie ici un titre volontairement putassier pour rappeler que l’élection présidentielle états-unienne de 2016 s’est vraiment jouée à peu.

Car rien ne permet d’affirmer que les électeurs écologistes, qui ont divisé les voix dites de gauche et permis à TRUMP de passer devant, ne seraient pas restés chez eux et qu’ils se seraient tous reportés sur CLINTON dans les trois états-clés qui ont fait la différence, s’il n’y avait pas eu de candidature du parti vert américain.


Dans l’esprit d’un Français ; trop persuadé que son modèle de scrutin direct est le meilleur et que le modèle indirect américain est mauvais (alors que la défaite de TRUMP au vote populaire montre juste que les bo-bos mais aussi les pauvres qui votent démocrates vivent en milieu plus refermé que les républicains), l’élection n’est qu’un duel entre des vilains républicains (de droite) et des gentils démocrates (de gauche).

Sauf qu’il se trouve en fait plusieurs autres plus petits partis qui présentent des candidats (le parti libertarien, le parti écologiste, le parti constitutionnaliste et généralement quelques autres candidats indépendants comme Kanye WEST en 2020…) ; lesquels de la même manière que l’indépendant Ross PEROT a empêché la réélection de George H W BUSH (père) en 1992 ont, en tout cas pour le parti vert, empêché Hillary CLINTON de l’emporter en divisant les voix.


Pour mémoire, TRUMP l’a emporté avec 304 grands électeurs contre 227 pour CLINTON.

Il faut aussi rappeler qu’il faut 270 grands électeurs pour pouvoir l’emporter.

Or, CLINTON a manqué 46 grands électeurs, qui sans Jill STEIN, la candidate du parti Vert, lui seraient probablement revenus.


En effet, dans le Michigan, qui compte pour 16 grands électeurs, CLINTON a obtenu 47,27 %, TRUMP 47,50 % et STEIN 1,07 %.

En Pennsylvannie, qui compte pour 20 grands électeurs, CLINTON a obtenu 47,46 %, TRUMP 48,18 % et STEIN 0,81 %.

Enfin, dans le Wisconsin, qui compte pour 10 grands électeurs, CLINTON a obtenu 46,45 %, TRUMP 47,22 % et STEIN 1,04 %.

Avec ces trois états, CLINTON obtenait 273 grands électeurs contre 258 pour TRUMP et elle remportait l’élection.


En 2020, à nouveau, le parti libertarien et le parti vert candidatent à la Maison Blanche.

Sauf que le parti Vert a aussi obtenu cette année le soutien du Parti socialiste des États-Unis et du parti Solidarité, ainsi que de plusieurs autres tous petits partis de gauche.

La grande question demeure donc de savoir si leur candidature pourrait à nouveau faire perdre les démocrates, en leur prenant ne serait-ce que quelques milliers de voix, mais qui permettraient à TRUMP dans un système du gagnant qui rafle tout, de passer devant…



2 commentaires

  1. Cela me fait penser à la défaite de Jospin en 2002, parce que Taubira qui était censée être une rabatteuse de voix pour le PS, a pompé juste un peu de trop au PS, et a empêché la qualification de Jospin au second tour.
    Comme quoi, les calculs tordus réservent parfois quelques surprises à leur instigateurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.