Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : des raisons de la défaite de Bernard BLANCHAUD

Publié par

Avec seulement 316 voix, représentant 4,24 % des suffrages exprimés, le score de Bernard est évidemment décevant par rapport à tout le travail qu’il a abattu depuis 2016. D’autant plus lorsqu’on sait que sa page Facebook compte plus de 500 amis.

Voici quelques unes des raisons qui expliquent l’échec de Bernard, qui selon moi aurait pu obtenir entre 6 à 7 % des suffrages exprimés, lui permettant alors de fusionner au second tour avec David FABRE.


  • son absence de propagande officielle dans les enveloppes de vote,
  • la crise du Covid-19 qui a démotivé ses électeurs, tandis qu’elle favorisait ceux des partis,
  • le nom de sa liste « Saviniens demain vous appartient », dont beaucoup se sont moqués,
  • le manque de lisibilité de son programme, tant au niveau des documents que des idées,
  • toutes les coquilles dans ses documents, et persistantes avec cela, notamment dans sa bio, qui ne font pas sérieuses voire très amateur,
  • l’avarice de sa campagne tant il était palpable qu’il cherchait à dépenser le moins possible,
  • son mauvais entourage jusque très tard dans la campagne avec des gens qui lui ont fait du tort : Carole OLSEN, Julien RIO-ROSSI, Stéphane BERTRAND…
  • ses colistiers, inconnus, qui n’ont quasiment pas fait campagne,
  • ses changements d’orientations permanents traduisant un manque de convictions,
  • sa campagne trop numérique qui n’a touché qu’une minorité de personnes,
  • sa campagne d’affichage qui l’a enfermé dans une position d’indépendant à laquelle les électeurs ne pouvaient pas s’identifier,
  • sa tentative d’aider la famille MARY qui a été perçue comme opportuniste, et a créé un bad buzz contre lui,
  • l’accusation portée par « Cédric Yann » au sujet de cette famille,
  • sa volonté de vouloir toucher un électorat de droite légitimiste alors qu’il n’avait pas la légitimité,
  • son absence de justification de sa dissidence fin 2015,
  • lorsqu’il a dit qu’il allait remplacer les gilets jaunes devant les écoles et qu’ il a perdu plein de soutiens chez les parents d’élèves,
  • peut-être le fait d’avoir mis un colistier au nom typé arabe en n°3, car le Savinien est raciste,
  • lorsqu’il a déposé deux plaintes en diffamation et harcèlement contre Olivier VAGNEUX, et que les Saviniens y ont vu le comportement d’un enfant dans une cour d’école…

Même si Bernard s’est bien collé une image de radin, je reste persuadé qu’il a les moyens de repartir en campagne tout seul si les élections devaient être réorganisées.

Mais quel serait l’intérêt pour lui, alors que sa candidature n’a pas réellement soulevé l’enthousiasme des Saviniens, même si quelques uns l’ont rejoint sincèrement ?

Il est possible que Bernard cherche à y retourner, juste pour franchir ce cap symbolique des 5 %. Dans tous les cas, et même avec FABRE, ils ne seraient pas en mesure de l’emporter.

L’électorat de Bernard est hétéroclite, mais ce sont surtout des personnes qui apprécient sa personne et se contre-foutent de ses idées. Son absence signifierait que ses voix se disperseront entre DEFRÉMONT, IZARD et moi.

Je pense que Bernard va y retourner avec David FABRE, et que les deux feront encore moins ensemble que l’addition de leurs scores respectifs du premier tour.

Alors ai-je intérêt à ce que Bernard y retourne ? Je me dis qu’en fait, ce serait plutôt souhaitable et cela pourrait me rendre service en vue du second tour.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.