Covid-19 : Éric MEHLHORN n’a désespérément pas compris à quoi servaient les masques

Publié par

Dans le fond, je m’étonne presque de m’étonner. Pour quelqu’un qui ne comprend déjà pas qu’on parle dans un micro, non pas pour parler plus fort, mais pour être entendu, et donc qui à chaque fois refuse de prendre le micro pour faire sa grosse voix, il était évident qu’il ne comprendrait pas l’usage et l’utilité du masque de protection. En attendant, il rend dingue la plupart des professionnels de santé que je connais !

À écrire vrai, j’ignore s’il croît que le seul masque le protège, et que c’est pour cela qu’il ne met pas de gants et qu’il ne respecte pas les distanciations sociales. Ou alors s’il met le masque pour ne pas choper le Covid-19, alors que le masque n’est pas un bouclier pour soi, mais une protection pour ne pas contaminer les autres si l’on est asymptomatique.


Premier exemple : dans la semaine, pendant que MEHLHORN livre les 7500 masques (oui, il a eu besoin de 8 jours pour distribuer 7500 masques pendant que super-RÉDA faisait 58 pharmacies en 6 heures, soit 10 pharmacies à l’heure, compris les temps de déplacements).

Pas de gants, pas de distanciation, et la possibilité renforcée d’une transmission du virus selon où les boîtes ont trainé. Les deux ont des masques, donc les deux doivent penser avoir pu être contaminés mais asymptomatiques, et donc vouloir se protéger mutuellement de contaminer l’autre…


Deuxième exemple : samedi, MEHLHORN est le seul à avoir un masque donc normalement le seul à penser qu’il est asymptomatique. On dirait qu’il a des gants sur une photo. Mais aucun respect des distanciations sociales, et je ne vous dis pas dans la pharmacie, où leur comédie de je vais livrer 100 masques est en fait plus dangereuse que s’ils ne faisaient rien.


Troisième exemple : dimanche, au marché Davout. Plus de masque, sûrement parce qu’il n’est plus asymptomatique. Le problème est qu’avec tous les manquements à l’hygiène qu’il a accompli la semaine précédente, il s’est potentiellement contaminé et là, il est dangereux.

Ce qui me fait sourire est que BFM ont été les premiers à interviewer des gens masqués, dont on ne comprenait pas un mot, plus le voile sur la bonnette du micro. Et puis après trois semaines de confinement, plus rien. Eux non plus n’ont rien compris…


Bref, rien de sincère et que de la communication.

Des gens qui mettent des masques mais qui ne savent pas pourquoi.

L’hypocrisie et la récupération sur le dos des soignants et des malades du Covid-19 continue !



Un commentaire

  1. C’est clair que M. JESAISTOUT alias MEHLHORN capitalise sur la crise sanitaire profitant de la crédulité des masses et de son ignorance scientifique. Il n’est pas le seul.
    Je pense que MACRON va prolonger le confinement non pas à cause du risque sanitaire car je fais le pari qu’il va s’estomper très rapidement. En revanche, avec le prolongement du confinement une quantité de PME et de TPE vont couler, offrant par là même des opportunités de reprise et ouvrant la porte à l’hégémonie des grands groupes. Remarquons déjà comment la grande distribution fait son beurre en ce moment !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.