Observatoire politique des élections municipales à Savigny-sur-Orge – n°7 – 13 mars 2020

Publié par

Dernier observatoire à deux jours du premier tour des élections municipales, finalement maintenues par le président MACRON. Il se confirme, ce qui se dessine depuis le début, que BLANCHAUD et CURATOLO sont à la ramasse des autres candidats, et qu’ils n’ont pas réussi à créer d’élan autour de leur candidature. Difficile pour les autres de dire ce qui peut arriver, à plus forte raison si les électeurs s’abstiennent par peur du coronavirus.

CURATOLO, se présentant comme homme de droite, a proposé un programme de gauche. Les militants LR ne le soutiennent pas, et c’est finalement l’électorat d’une certaine extrême-gauche qu’il peut trouver.

BLANCHAUD a accumulé les erreurs, notamment celle d’envoyer un mauvais document à l’impression et d’être privé de propagande. Il ne s’est jamais vraiment remis du départ tardif de cinq de ses colistiers du début démontrant que Nous Saviniens n’a jamais rien été d’autre que Moi Bernard BLANCHAUD.

DEFRÉMONT a retrouvé un peu d’élan en publiant finalement le nom des partis qui le soutiennent. Mais il ne réunit guère au-delà des cercles traditionnels de la gauche, blancs et bourgeois. Ce n’est plus l’extrême-gauche qui lui prend les voix des quartiers populaires mais l’extrême-centre de MACRON.

MEHLHORN fait une bonne fin de campagne avec des tracts sur l’urbanisme et la sécurité, plus une petite opération séduction des agents. Mais cela ne trompe pas grand monde. Il mise sur l’absence du Rassemblement national pour capitaliser, mais devrait souffrir du coronavirus qui va faire que beaucoup de vieux ne vont pas aller voter.

FABRE, qui était le mieux parti, est celui qui pâtit le plus des candidatures de BLANCHAUD et de CURATOLO. Son dernier tract avec le soutien de Laurence SPICHER-BERNIER a été davantage contre-productif qu’avantageux. Il finit donc la campagne sur une petite perte de rythme, que son courrier aux jeunes et aux séniors pourrait néanmoins compenser.

IZARD a recréé une dynamique favorable avec des documents travaillés et la venue du ministre BLANQUER. Mais il a commis l’erreur de viser des publics qui n’iront pas voter. Il peut très bien arriver largement en tête, comme très bien se vautrer. On lui rappelle quand même assez souvent le 49 alinéa 3 et la réforme des retraites.

Enfin, VAGNEUX, tout autant détesté qu’encouragé. Il a fait campagne sur la durée. Il a simplifié son programme au possible sur certains thèmes forts. Comme il est très clivant, il peut tout aussi bien monter haut que ne pas décoller du tout. La polémique avec BLANCHAUD lui a quand même fait du tort.

Réponse dimanche soir.


Au forum des associations, en septembre 2019, David FABRE m’a dit qu’il n’était pas possible que MEHLHORN, IZARD et lui soient hauts et que l’un des trois s’effondrerait forcément face aux deux autres.

Je continue de penser qu’à l’inverse de 2014, nous n’aurons pas plusieurs candidats se tenant autour de 20 %, mais un candidat qui sortira largement en tête au premier tour, et qui l’emportera logiquement au deuxième.

Longtemps les Saviniens n’ont pas su pour qui voter. Ils commencent enfin à se décider et à y voir plus clair. Mais l’abstention devrait continuer de progresser à cette élection car MEHLHORN a bien dégoûté les Saviniens de la chose publique…


Quelques estimations des scores minimaux au premier tour :

CURATOLO : 1 %

BLANCHAUD : 2 %

MEHLHORN : 8 %

IZARD : 8 %

DEFRÉMONT : 13 %

VAGNEUX : 15 %

FABRE : 17 %

Il reste 64 % à distribuer.


Des enjeux du premier tour

Le remboursement des frais de campagne de BLANCHAUD et CURATOLO,

Le maintien de MEHLHORN au second tour,

Le score de IZARD, FABRE, DEFRÉMONT et VAGNEUX,

Le différentiel des scores et le nom de celui qui arrivera en tête.



Un commentaire

  1. Des candidats qui ont peur de t’affronter en débat public, des électeurs qui ont peur du coronavirus. Le général de Gaulle, en juin 1940, n’était pas de ces pleutres. Il fut condamné à mort par contumace par les ennemis de l’intérieur, ces lâches et soumis à la dictature de l’Allemagne nazie. Le général de Gaulle a mené les français vers la reconquête de leur pays. C’est pour cela que ce fut un grand homme d’état !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.