Mais qui est ce bel homme qui soutient avec force la liste Bien Vivre à Savigny ?

Publié par

Ils se disent les plus ouverts, les plus tolérants, les plus accueillants, les plus généreux, et j’en passe… Mais ils ne peuvent déjà pas se voir entre eux. Exemple récent avec Pierre GUYARD, à qui Jean-Marc DEFRÉMONT n’a jamais pardonné la raclée que lui a mise ce parachuté un soir de juin 2013 quand les militants PS de Savigny ont préféré à 65 % cet étranger inconnu à l’implanté perdant des cantonales 2005 et 2008 face à MEHLHORN.

Du coup, c’est qui ce mec sur la photo ?

Dont l’arrière du crâne a été ciselée, comme s’il avait subi une mauvaise retouche Photoshop ? On dirait que quelqu’un a du mal à régler la tolérance de sa baguette magique. Ou alors qu’il ne sait pas bien se servir de l’outil Plume. Au choix.

On observe bien un état de perpétuelle vigilance, celle d’un homme toujours à l’affût, qui n’aurait pas laissé la majorité municipale de MEHLHORN tranquille s’il avait été élu dans le Conseil municipal.

Oh, mais suis-je bête, c’est notre très cher Pierre GUYARD !

Qui s’est parachuté de Savigny à Verrières qui était imprenable pour lui, d’autant que feu le nouveau maire était alors son ancien beau-frère.

Complexé manifestement de ne pas réussir à faire comme son père qui fut député-maire d’Évry et secrétaire d’État.

Jacques GUYARD est un bon ami de Mgr Guy HERBULOT, évêque émérite d’Évry. Je suis allé écouter ce premier plusieurs fois. Bon sang ne saurait mentir. Ils se ressemblent.

Mais si j’apprécie le père plus que le fils, c’est principalement parce que lorsque celui-ci est sorti par la petite porte de la mairie, peu avant d’être condamné pour trafic d’influence, c’est parce qu’il a reconnu, et encore récemment, qu’il n’avait pas tout fait bien à Évry entre 1983 et 1999.

Je ne peux que avoir de la sympathie pour un homme de gauche qui ose dire qu’il a essayé mais qu’il a échoué en matière de mixité sociale, et qu’il a créé des cités monstres, et qu’il ne le referait pas s’il le pouvait.

Et jamais nous n’entendrons sa Perfection incarnée Éric MEHLHORN dire qu’il a fait une chose mal depuis le début de son mandat.

J’écoutais hier ses sbires : tout est de la faute du préfet ! Salaud !

Et à repenser au discours d’adieu de GUYARD, il n’y a pas plus de regrets. Même pas des excuses, mais juste reconnaître qu’il aurait pu être un peu plus vif…

Bref, à gauche, on s’apprécie tellement qu’on ne mentionne même plus le nom de GUYARD.

Au fait, c’est quoi une ville désirable ? Une ville avec laquelle on veut avoir des relations sexuelles ? C’est malaisant.




Un commentaire

  1. Au fait, c’est qui le nouveau sponsor à Pierre Guyard ? Demeco ? Gervais ? les demenageurs-bretons ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.