Conférences culturelles de Savigny-sur-Orge : la nouvelle règle des questions !

Publié par

Rendez-vous quand même compte de là où en arrive la majorité municipale de Savigny-sur-Orge pour éviter de me donner de la visibilité à l’approche des élections. Comme si nécessairement, je transformais en tribune politique la moindre de mes interventions… Ce qui est quand même le cas, mais bon… Bien joué ! Mais les Saviniens ne sont pas dupes, pas plus que des travaux de rréfection de l’avenue de l’armée-Leclerc ce lundi !

Jusqu’ici, aux conférences culturelles du lundi soir, organisée à la salle des fêtes, l’intervenant parlait pendant 1 heure 30 ou 2 heures, et puis le public pouvait l’interroger.

Et très souvent, j’avais une question, généralement parce que j’avais déjà étudié le sujet au cours de ma licence d’histoire ou de mes études de journalisme qui comportent beaucoup d’humanités et de cours de culture générale, et donc que je voulais creuser le sujet.

Ainsi, pour m’éviter de poser une question devant 100 personnes, et faire ma pub pour les élections, surtout que j’allais effectivement parler ici bétonnage de Lisbonne, ce qui est un sujet très sensible pour la majorité municipale…

Voilà que Joëlle EUGÈNE, maire-adjointe en charge de la Culture, annonce que l’on « innove », et que pour des réponses plus personnelles, les questions ne se poseront plus en public.

Sur le coup, j’ai d’abord crû que c’est parce que l’intervenant était sourd, et qu’il avait besoin de lire nos questions sur les lèvres.

Et puis une demi-seconde de réflexion plus tard, je me suis rappelé que nous étions en période d’élection, et donc que ce n’était qu’une nouvelle occasion, non pas de me censurer, mais de m’éviter de me faire voir plus que ce que je me montre…

Voilà à quel point je leur fais peur. Et le pire est que cela créé l’effet inverse car du coup, les gens attendent ma question, et viennent ensuite me voir pour me demander ce que j’aurais demandé au conférencier !

Merci donc Joëlle EUGÈNE, je sens qu’on va s’amuser au salon du livre d’Histoire, la semaine avant les élections, où je vais faire exprès d’assister à un maximum de conférences !



Un commentaire

  1. Deux problèmes en un article :
    1) il ne faut pas que tu puisses t’exprimer
    2) il ne faut pas qu’on s’aperçoive que les autres ne sont pas capables de poser des questions …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.