Savigny-sur-Orge : les riverains de l’avenue Carnot devront-ils attendre quatre ans pour voir leur rue refaîte ?

Publié par

Lors du Conseil municipal du 19 décembre 2019, Éric MEHLHORN, maire de la Commune a tenu les propos suivants : « En raison du projet de reconstruction de l’école Buisson, la réfection de l’avenue Carnot a été décalée par l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre de façon à ne pas aggraver les difficultés de circulation dans cette partie de la Commune. Un nouveau calendrier sera très prochainement stabilisé et dans cette attente, cette avenue fait l’objet de reprises partielles. »

Alors personnellement, et même si l’on rouvre l’accès aux trottoirs qui longe le chantier, je suppose qu’on ne pourra quand même pas rouvrir la circulation à deux voies, puisque les éclairages urbains ont été installés sur une partie de la route, même si cela a été fait à la place des parkings, qui ont été neutralisés pour agrandir le seul trottoir restant. Toujours est-il qu’il n’est plus possible de se croiser avec le nouveau système de feux !

Bref, tant qu’il reste une seule voie, il y a un problème de congestion du trafic, et donc une impossibilité de refaire l’avenue Carnot, qui rappelons-le, avait déjà été refaite par SPICHER-BERNIER à l’été 2012, mais tellement mal qu’il faut déjà la refaire sept ans après…

Est-ce à conclure que la réfection de l’avenue Carnot ne pourra pas se faire avant la fin des travaux de l’école Buisson ? Les riverains en auraient donc alors pour presque QUATRE ANS ! C’est personnellement ce que j’en déduis, donc ce que je crains.

Alors qu’il s’agit pour moi ici d’un faux-problème, et que rien ne s’oppose à ce que ces travaux aient lieu en plein milieu de l’été. De même, je ne comprends pas cette organisation du chantier, qui devait quand même à un moment accueillir la base vie des ouvriers sur la rue !

Au fait, n’oubliez pas quand il s’agit de voirie, et que MEHLHORN renvoie la faute sur le Département ou l’intercommunalité, que c’est lui qui est responsable de ce sujet dans les deux assemblées ! J’écris cela, je n’écris rien…


Enfin, en image d’illustration, j’ai mis cette photo d’un bout de l’avenue Carnot le jour où les services ont repeint les bordures de trottoir en jaune, après les avoir peintes en blanc pendant plus d’un mois, ce qui ne correspond à rien dans le code de la route. Pourquoi ne pas avoir directement peint en jaune ? Je ne cherche même plus à comprendre.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.