Note à moi-même : rappeler à Antoine CURATOLO que l’affichage sauvage est interdit et illégal

Publié par

Sacré Antoine. Ce serait con qu’il gagne les élections, mais que celles-ci soient invalidées parce qu’il aurait pratiqué un affichage sauvage, qui se serait étonnamment révélé décisif. En effet, l’affichage sauvage est interdit pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection, en application de l’article L.51 du code électoral.


Pour autant, qui pourrait se permettre de reprocher quelque chose à Antoine ?

Certainement pas ce fraudeur d’Éric MEHLHORN qui utilise la retransmission audiovisuelle du conseil municipal pour promouvoir le bilan de son excellente gestion, tellement bonne qu’il est obligé de lire, pardon d’ânonner le papier qu’on lui a écrit, pour savoir ce qu’il a fait en six ans…

Lui enfreint l’article L.52-1 du code électoral, et donc il n’a pas intérêt à la ramener, s’il ne veut pas que je lui resorte, avec courrier au préfet. Qu’il pense aussi à créditer la production de cette vidéo dans son compte de campagne si jamais par miracle il remportait l’élection. J’y veillerai !


À l’angle de la rue de Paris et de la rue des petits-Champs

Devant l’école maternelle Mermoz à Grand-Vaux


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.