Inauguration du square des époux KŒNIGSWEIN à Savigny-sur-Orge : une unique information vingt heures avant et exclusivement sur Facebook

Publié par

Pour un sujet aussi symbolique, aussi solennel, aussi cher, aussi fort, au maire de Savigny-sur-Orge, on s’étonnera qu’il n’ait fait aucune communication sérieuse…

Quand je m’évertue à répéter que cela ne sert absolument à rien qu’on ait 4 personnes dans ce service ! Surtout si c’est pour faire cela…

Donc pour changer, un seul message sur le compte Facebook de la Commune (et rien sur le site internet), posté le mardi 15 octobre à 20 h 28, pour le mercredi 16 octobre à 16 heures 00.

On peine à croire, alors qu’il y avait tous les journalistes présents plus des membres de la communauté juive de Savigny plus le conseil municipal des jeunes, que tout cela ait été organisé la veille au soir !

Comme si en fait MEHLHORN avait voulu privatiser l’évènement pour lui tout seul, et pour une catégorie de personnes qui passent donc avant la population… Et par la même occasion, éviter d’y voir ses opposants politiques à cinq mois des municipales. Mais quel minable !

Et je ne parle pas de la communication aux anciens combattants…

Car comme d’accoutumée, c’est l’adjoint GUETTO qui en appelle deux ou trois, et qui demande de faire passer le message aux autres…

Je ne peux que vous garantir qu’avec moi, cela ne sera plus pareil !

Et que tant les associations d’anciens combattants qui seront toutes contactées individuellement, que la population, seront informées au moins une bonne semaine avant.

D’autant que c’est parfaitement stupide pour MEHLHORN, parce que j’y étais quand même, ainsi que la gauche ; mais qu’en plus, il se prive de se vanter ses actions auprès d’une partie de la population qui pourrait voter pour lui. Les actions de ce garçon sont incompréhensibles…


Sinon, rapidement, je n’ai pas grand chose à ajouter sur la cérémonie.

Je suis toujours gêné qu’on mette les jeunes en avant par rapport à des thèmes qu’ils ne maîtrisent pas encore. Qu’en comprennent-ils ?

MEHLHORN s’est contenté de reformuler le texte sur la plaque.

Le discours de la famille était personnel et sincère.

Et l’intervention à la fin de Philippe PRESZBURGER, si elle n’était pas inintéressante, n’avait pas sa place comme cela, sauf à être mieux introduite (ce qu’elle pouvait mériter). Ce n’est pas qu’elle polluait la cérémonie, mais elle attirait la lumière sur sa famille au détriment de la famille KOENIGSWEIN, pour la mémoire de laquelle nous étions précisément réunis ce jour précis.


Je voudrais finir avec une citation de l’historien Jacques BAINVILLE dans Les Dictateurs (1935) dans laquelle il dit que : « Nous croyons toujours que tout est nouveau, alors que nous refaisons les expériences que les hommes des autres siècles ont faites et que nous repassons par les mêmes chemins qu’eux. » (et j’aurais donc envie de rajouter les mêmes erreurs…)

Alors au final, que fait-on pour empêcher ces choses de se reproduire actuellement ? Surtout que je ne vois pas comment cette repentance peut apaiser lorsqu’à côté, le même maire visite, au mépris de toute laïcité les communautés juives et musulmanes, en leur faisant des promesses…









Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.