Vent chaud de panique en mairie de Savigny-sur-Orge : les agents communaux en sueur…

Publié par

Pour tous ceux qui ne le savent pas, WordPress (le système de gestion de contenus qui édite mon blog) dispose d’une page de statistiques…

Et donc je vous vois, plus exactement je vous stalke (je vous traque furtivement – c’est une forme de harcèlement névrotique – c’est tout moi) dans une moindre mesure.

Et donc je peux savoir, à partir du moment où les personnes cliquent sur un lien de mon blog, quel a été le terme de la recherche qui les a amené à venir sur le site, sans pour autant connaître sur quel article ils ont cliqué.


Ainsi, ce jeudi 23 mai 2019 uniquement, j’ai eu un pic de visites de personnes qui recherchaient  « vagneux olivier » + le prénom et le nom de plusieurs dizaines d’agents de la Commune, trente-sept pour être précis.

À noter que ces recherches ne se sont pas reproduites ce vendredi 24 mai 2019.

Et qu’au vu des 37 noms, le ou les chercheurs n’ont pas trouvé grand chose d’intéressant, parce que je tape toujours sur les mêmes, qui sont globalement ceux que je côtoie.


Est-ce donc là un nouveau jeu, ou défi des agents entre eux, pour savoir s’ils ont l’immense honneur de figurer sur mon blog, et quelles saloperies je crache sur eux ?

Ou y aurait-il au hasard, un service juridique, ou un avocat, ou un cabinet, qui disposerait des identités d’un certain nombre d’agents – que je retrouve pour la plupart dans mon « Qui fait quoi ? Mairie de Savigny-sur-Orge », et que j’ai sinon trouvé sur LinkedIn ou Facebook pour la plupart – et qui recherchait des agents, encore au hasard, pour prouver la malveillance de votre serviteur qui passe son temps à écrire du mal des fonctionnaires territoriaux, soi disant au nom de l’article XV de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, lequel dispose que :

« La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration. »


Je suppose que Céline ROUILLER-FORSANS prépare bien quelque chose contre moi ; et que l’idée est d’accumuler mes remarques négatives sur le travail des personnels communaux, aux fins de démontrer que je les diffame, quand je les critique.

Par contre, je m’interroge bien de savoir qui fait ce travail, et dans l’hypothèse où ce soit une personne extérieure à la Commune, comment a-t-il pu se procurer les identités des agents ? Serait-ce donc que ces informations se baladent dans la nature ?

Vous me rétorquerez que je les ai, mais c’est pour la bonne cause. Avec quoi sinon enverrai-je mes vœux aux agents en 2020, ainsi que mon programme pour l’épanouissement des agents communaux dans une ambition commune au service du public ?


Précision : les termes de recherche ont été classés par copier-coller pour créer une image d’illustration. Au total, le nom de 37 agents a été recherché selon la même méthode : vagneux olivier + prénom de l’agent + nom de l’agent.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.