Petit message de la « baltringue » à la gauche de Savigny-sur-Orge

Publié par

Édit le 13/12/2021 à 17 h 35 :  Patrice KOUAMA conteste nous avoir traité personnellement de « baltringue » et nous présente ses excuses, au cas où ce propos général, que nous aurions pris pour nous alors qu’il ne nous aurait pas visé particulièrement, nous aurait blessé.

Nous les acceptons volontiers et nous le remercions de son initiative.

Par ailleurs, et relativement à des fraudes que nous avons pu évoquer ensemble sur cette élection, je renouvelle plus largement ma proposition d’aider à faire éclater la vérité relativement à certaines pratiques qui nuisent à la démocratie. Typiquement, ce qui est arrivé à IZARD pour sa propagande du second tour…


Chère Gauche de Savigny-sur-Orge,

Votre défaite, vous la devez à deux personnes : Jean-Marc DEFRÉMONT et Jean-François DUMOUSSEAUX.


Au soir du 28 juin 2020, j’étais déterminé à arrêter totalement mon engagement politique.

Je me permettais juste une condition, formulée dans ma lettre de démission du 29 juin 2020, proposition renouvelée par courriel au maire le 13 juillet 2020, puis auprès de la présidente du Tribunal administratif de Versailles dans une demande de conciliation du 27 juillet 2020 : que l’on solde à l’amiable les 20 contentieux qui me restaient de l’époque MEHLHORN avec la Commune.

Jean-Marc aurait pu avoir l’intelligence de dire que ces contentieux concernaient son prédécesseur et donc de s’en laver les mains en acceptant, lui de retirer les sommes qui m’étaient demandées en frais de justice, et moi en contrepartie de retirer mes requêtes.

Mais Jean-Marc, pris d’une haine pathologique envers ma personne, non seulement n’a pas donné suite à mes demandes, mais davantage est allé commettre des attestations de témoignage pour demander à la juge de me condamner pour des procédures abusives.

Il a voulu utiliser la Justice administrative pour régler des comptes personnels et politiques. Bien mal lui en a pris !

Dois-je aussi rappeler les 5 plaintes qu’il a déposées contre moi : trois le 27 juin 2020, une le 17 juillet 2020 et une le 18 novembre 2020 ? Plaintes pour lesquelles une information judiciaire est aujourd’hui ouverte de faits de dénonciation calomnieuse. Et mon pote, je ne vais pas te lâcher !

Je proposais à Jean-Marc de sortir tout seul, mais il a voulu me garder dans le jeu. C’était un pari !

Alors oui, je me suis engagé à fond dans le recours de FABRE avec le résultat que vous connaissez.


Un petit mot aussi pour DUMOUSSEAUX.

Il n’y aurait pas eu ces 300 articles diffamatoires à mon encontre, sanctionnés par 9 plaintes déposées contre lui en 15 mois, que j’aurais possiblement lâché l’affaire.

Mais DUMOUSSEAUX m’a finalement donné la force et la motivation d’aller au bout !

Et dès que j’avais un petit doute, je repensais à DUMOUSSEAUX et je retrouvais le courage !


Collectivement, la gauche de Savigny aurait été moins conne et n’aurait pas cherché à se venger de moi qu’elle serait encore élue aujourd’hui.

Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même !

Vous avez voulu vous payer VAGNEUX, mais c’est VAGNEUX qui s’est payé votre tête, comme il avait déjà pris celle de MEHLHORN… Le tableau de chasse s’agrandit !


Bisous.

Olivier


 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.