Juin 2020 : l’UDI lâche Brigitte VERMILLET et Éric MEHLHORN en vue des départementales de mars 2021 !

Publié par

« Nous regrettons le refus de Mme VERMILLET sur Morangis de rassembler les forces de droite et du centre, refus qui ne pourra qu’avoir des conséquences lourdes pour les échéances départementales de mars 2021« 

Et juste un peu plus loin, ils indiquent pour Savigny qu’ils apportent leur soutien à Alexis IZARD qui serait le seul à pouvoir faire barrage à la gauche, alors que MEHLHORN, qui est maire sortant, est quand même arrivé 2e, devant IZARD…


Bref, on comprend que l’UDI fait juste du rentre-dedans à LaREM pour que LR soit jaloux et leur propose plus de sièges dans la prochaine majorité départementale LR – UDI.

Ils feignent d’inventer des raisons pour changer de cheval aux prochaines départementales, et justifier leur ralliement à En marche, auprès desquels ils joueraient les inutiles « constructifs » s’ils arrivent à provoquer une nouvelle majorité.

Et sincèrement, lorsque l’on regarde les résultats de LaREM sur l’Essonne, je pense que ce n’est pas demain qu’on va connaître une majorité présidentielle au Département.

Mais comme nos LR Essonniens sont libres et macron-compatibles, ils finiront par tous s’allier pour gouverner ensemble, en fonction des résultats du premier tour.


Je suis frappé par tant d’assurance de ce parti qui ne pèse rien dans la vie politique française, puisqu’il s’est ramassé avec 2,5 % la seule fois de son existence où il a concouru seul.

Surtout dans notre territoire nord-essonnien qui n’est plus territoire centriste depuis au moins le décès de Simone DUSSART en 2005.

Et puis quand on regarde les résultats à Morangis et à Wissous, c’est plutôt une droite forte qu’une droite tiède et centriste.


Malgré la fiction inventée par Laurence SPICHER-BERNIER et David FABRE, qui y croyaient tellement que la première a été obligé de préciser qui sur sa liste venait de l’UMP, lorsqu’elle concourrait sous l’étiquette UDI.

Mais non, l’UDI de Savigny, ce sont juste des électeurs de droite qui trouvent que MEHLHORN est nul, et qui pensent que SPICHER était la vraie héritière de MARSAUDON.

Et à mon avis, ils sont globalement allés avec IZARD dès le premier tour.


Bref, MEHLHORN et VERMILLET ne sont pas réellement en danger.

Pas plus que IZARD ne va recevoir une véritable aide.

D’autant que je n’ai pas l’impression qu’il y a vraiment de militants UDI dans les environs.

En tout cas, le binôme VERMILLET / IZARD, je n’y crois pas.

Mais c’est moche de régler ses comptes en profitant de telles situations.

Et finalement, comme on peut souvent reprocher aux centristes, d’uniquement se positionner pour faire basculer une élection ou provoquer un changement, sans pour autant ne rien faire ou apporter une quelconque plus-value quand ils sont élus.


Un commentaire

  1. Gauche-Droite, tu as 28 ans et tu raisonnes comme si tu en avais 82 !
    C’est fini. C’est quoi être de droite ? C’est gérer la France, comme l’ont Sarko, Chirac ou Giscard ? Pouah ! Ils ont fait autant de dettes que les socialos !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.