À un mois du second tour, Olivier VAGNEUX mis en cause par la conseillère municipale Guilène DÉSIRÉE

Publié par

Olivier VAGNEUX a été entendu en audition libre ce mercredi 27 mai au commissariat de Savigny-sur-Orge pour s’exprimer, en tant que mis en cause, sur des faits d’usurpation de l’identité d’un tiers en vue de troubler sa tranquillité et de porter atteinte à son honneur et à sa considération, lesquels lui sont reprochés par Guilène DÉSIRÉE, conseillère municipale sortante de Savigny dans la majorité du maire.

Il s’agit d’une plainte déposée le 19 mai 2020, comme par hasard et de manière bien étonnante à un mois des municipales, pour des propos tenus sur ce blog en décembre 2016

Des publications qu’elle aurait découvert parce que son travail l’aurait alerté de leur existence, alors qu’elle écrit dans le même temps porter plainte parce que ces textes lui nuiraient pour l’évolution de sa carrière professionnelle. J’ai du mal à croire qu’on lui ait refusé une promotion parce que VAGNEUX parle mal d’elle, lorsqu’il rappelle ses votes au Conseil municipal.

Selon la plaignante, j’aurais donc écrit 7100 articles sur sa seule personne, alors que le présent billet de blog est le 3201e.

Je précise qu’elle ne m’a jamais adressé de demande de droit de réponse ou de suppression d’article, alors qu’un formulaire sur mon blog le permet. Visiblement, elle ne connaît pas non plus la démarche du droit à l’oubli.

Et puis que de contre-sens dans ses propos comme lorsqu’elle parle d’Abdelhak LARTIK comme d’un colistier du Bon Sens pour Savigny, alors qu’il était sur la liste de FABRE en 2014, ou qu’elle met dans ma bouche des propos racistes qui ont été tenus par les élus de sa majorité, et que je ne fais que rappeler pour dire comment ils sont sympas entre eux.

Enfin, elle a tout pris au premier degré et n’a pas non plus compris parfois mon ironie, alors que je ne me base que sur ses propres publications, accessibles à tous, sur les réseaux sociaux.

Ma ligne de défense a été simple : quand on ne veut pas qu’on parle de soi, on ne devient pas conseillère municipale, ou alors on démissionne.

Je suis prêt à amender ou à retirer les articles, mais après la campagne, et si elle me le demande uniquement (ou que je suis condamné à cela).

D’autant que je l’ai déjà fait pour d’autres !

Par contre, le truc qui restera éternellement, et dont elle si elle est réellement croyante, elle devra de toute façon répondre devant son Seigneur, c’est son bilan :

  • la fermeture brutale de la crèche familiale et de la Savinière,
  • l’augmentation injustifiée des impôts locaux de 20 %,
  • la braderie de la Savinière et du patrimoine communal,
  • le don gratuit du réseau câblé à SFR,
  • le vote de la protection fonctionnelle pour me faire condamner en diffamation.

Et je finis en constatant qu’elle n’a jamais regretté, ou présenté d’excuses, pour tout le mal qu’elle a fait à Savigny.

Aussi vu l’opportunité de cette plainte, je m’interroge, lorsque la procédure sera terminée et selon son issue, de l’accuser de dénonciation calomnieuse.

Parce que, de vous à moi, on dirait quand même bien qu’elle essaie de me nuire dans le cadre des élections, tout en essayant lâchement de faire disparaître du Net son bilan politique, notamment toutes les « saloperies » (l’expression que j’utilise pour qualifier sa politique) qu’elle a pu faire, ou dont elle a pu se rendre complice.

On dirait que parce qu’elle part, alors il faudrait que l’on oublie. Mais moi, je m’en souviendrais, et j’entretiendrai la mémoire de cette municipalité MEHLHORN, qu’elle n’est d’ailleurs pas la seule à vouloir effacer !



Un commentaire

  1. Au début quand les GAFAM ont proposé leur technologies à coût modique voire même gratuitement pour exposer sa vie et mater celle des autres, sur les fameuses autoroutes de l’information et autres parkings géants, il n’y avait pas grand monde qui y trouvait à redire. Mais au final constatant sur le long terme les effets de bords des technologies cybernétiques, voilà que ça commence sérieusement à couiner.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.