De l’hypocrisie de la liste « Saviniens, demain vous appartient » lorsqu’elle se réclamait sans étiquette…

Publié par

Dans les derniers temps, Bernard allait même jusqu’à afficher ce papier (dans l’image de une) avec le titre de « INFORMATIONS », toujours à l’encre noir sur papier blanc, ce qui est rigoureusement interdit, et bien sûr sans mentions légales…

Sauf que je le maintiens, la liste « Saviniens, demain vous appartient » (c’est quoi ce nom ?) était une liste étiquetée « Nous citoyens » avec des personnalités partisanes, à tout le moins déjà connues et engagées en politique locale, donc avec des étiquettes.

Ce sont celles-ci que je vais maintenant vous révéler.


En première position, on retrouvait Bernard BLANCHAUD, élu sur la liste UMP en 2014, qui se décrivait lui-même comme un militant LR de 2006 à 2015, puis un militant Nous citoyens, et enfin un militant LaREM de 2016 à 2019. De fait, soit c’était bien une liste Nous citoyens, soit c’était une LaREM dissidente, au vu de la personnalité de la tête de liste…

À la cinquième place, on retrouve Thierry CADOUX, figurant déjà sur la liste UMP de Jean MARSAUDON en 2008 et UDI de Laurence SPICHER-BERNIER en 2014. La seule question est de savoir sur laquelle il sera en 2026. Celle de FABRE ?

À la dixième position, on remarquait la présence de Jany POTISLAVOWSKI, aussi connue sur le nom de Alice MATHY. Elle fut conseillère municipale de 2015 à 2017, car troisième de la liste du Front national de 2014. Soi disant qu’elle avait arrêté la politique, car elle en était dégoûtée, notamment que je parle d’elle, il lui en fallut bien peu pour revenir.

En onzième place figurait Nicolas BOISIER, élu sur la liste MARSAUDON en 2008, maire-adjoint éphémère de 2012 à 2014 (de quoi d’ailleurs – en charge des équipements de mémoire), 4e sur la liste UDI de Laurence SPICHER-BERNIER en 2014. Il est le président du Centre national des indépendants (CNI) de l’Essonne depuis 2013.

À la quatorzième position, on trouvait Martine PRESZBURGER, femme de Philippe, sur la liste de FABRE en 2014, qu’elle soutenait à fond jusqu’à sa mésalliance entre les deux tours.

En quinzième place, il y avait Christophe GUILPAIN, conseiller municipal sortant, un temps censé apporter l’investiture du MoDem à Bernard, du temps où il voulait rallier un maximum de petits partis.

Enfin, en seizième position figurait Isabelle RENZANIGO, sur la liste de FABRE en 2008, et en soutien en 2014.


Alors, cette liste de Bernard n’a jamais été une vraie liste sans étiquette.

Mais plutôt plutôt une liste diverse du fait de l’addition de micro-mouvements et partis, dont personne n’a voulu ailleurs.

Et qu’il aurait peut-être été contre-productif de tous mettre en avant, d’où ce besoin de se revendiquer la seule et unique liste sans étiquette avec tant d’insistance.

Par rapport à un sondage expliquant que les Français étaient prêts à voter pour un candidat sans étiquette depuis MACRON, en faisant semblant de croire que MACRON n’est parti de rien.

Ben voilà, Bernard, tu le constates. Les Saviniens ne sont pas prêts à voter pour des candidats se prétendant de manière plus ou moins vraie sans étiquette partisane, lesquels se ramassent tous, moi compris, mais toi plus que moi…


Enfin, j’observe que si Bernard a supprimé le logo de Nous citoyens dans sa circulaire, il s’est bien gardé de placer l’emblème de ce parti dans son sens interdit…





Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.