Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Bernard BLANCHAUD ne renonce pas !

Publié par

J’aurais pu penser que le fait que je sois contacté par d’anciens colistiers de Bernard, ou bien encore qu’il y ait eu l’effacement de toutes les publications du compte Facebook Nous Saviniens, signifiait que c’était bel et bien la fin. Mais Bernard semble déterminé à aller au bout de son entreprise, et j’écrirais, de prolonger la souffrance, et il recommence, avec obstination, à publier du contenu, plus ou moins intéressant…

Si Nous Saviniens n’était qu’une pâle copie de mon blog, le mien étant lui-même une pâle copie du site internet de Bernard MÉRIGOT, ce Facebook avait au moins le mérite d’exister.

On ne va pas se cacher que c’était surtout un média BLANCHAUD ayant pour but de rassembler et de fédérer autour de la future candidature de Bernard aux municipales, qui se rend ainsi compte qu’on ne peut pas mener une campagne uniquement sur les réseaux sociaux.

Mais au moins Bernard y publiait-il des informations émanant des dossiers du Conseil municipal, qui à moi m’étaient utiles, même s’il les noyait souvent entre des quantités de contenus de remplissage, qui arrivaient quand même à faire se disputer les gens entre eux…

Je veux saluer ici le travail qui a été fait sur Nous Saviniens, parce que je pense que c’est fini, et que Bernard va vite s’épuiser tout seul à essayer de boucler sa liste de la sorte, avec les gens qui commentent, et qui formaient une petite communauté. Niveau café de la gare…

Reste à savoir si c’est Bernard qui a tout effacé de colère, ou si c’est Julien RIO-ROSSI, administrateur de la page, qui s’est en quelque sorte vengé de sa sortie.

On ne peut que s’attrister que l’aventure finisse ainsi. Moi, j’avais besoin de Bernard pour qu’il prenne des voix à IZARD et à FABRE, et peut-être même quelques unes à MEHLHORN…

Et tout cela à cause du putain d’égo de Bernard, qui a toujours dit qu’il voulait être n°3, et qui aurait sûrement été un bon adjoint, mais qui ne voulait quand même pas être derrière un autre. Une vision du collectif assez particulière puisqu’il était le seul à pouvoir décider.




 

Un commentaire

  1. Bernard BLANCHAUD a des médisants pathologiques* en plus d’être des inutiles boulets dans ses soutiens. Je l’avais prévenu, il y a plus d’un mois au marché de Noël.
    * La technique consiste à dire en tête à tête du mal de chacun à tour de rôle. Les naïfs ou les non avertis tombent dans le piège, j’en ai hélas fait partie de 1997 à 2007.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.