Opposition à la réforme des commissariats de police dans le Département de l’Essonne : la boucle est bouclée

Publié par

Parce que le commissaire de Savigny ne me répondait pas, j’ai écrit au ministre de l’Intérieur qui m’a renvoyé sur le directeur général de la Police nationale, qui m’a renvoyé sur le directeur départemental de la sécurité publique de l’Essonne, qui me renvoie sur le commissaire de Savigny…

Mais je ne sais pas s’ils ne me prennent en fait pas encore plus pour un con dans le fait qu’à la base, je leur écris mon opposition, et qu’ils me répondent qu’ils me proposent de me renseigner, comme si j’accepterais mieux la réforme parce qu’elle m’était davantage expliquée… Je trouve cela d’une condescendance.

Chiche ? Je leur réponds que FRANCHET, non seulement refuse de me renseigner, mais qu’il refuse également de me rencontrer, et qu’en plus, il divulgue à Bernard BLANCHAUD des statistiques qu’il ne lui appartient pas de communiquer. De toute façon, FRANCHET n’est pas objectif car il soutient la réforme, comme il soutient l’idée de la PSQ. Personnellement, je m’étonne plus dans ces conditions que les « gens » détestent la Police…


Ma demande de renseignements sur la réforme (12 juin)


Ma demande de rencontre du commissaire (15 juillet)


Bernard BLANCHAUD se fait raconter des petits secrets…


Dont la communication est pourtant du ressort de la préfecture…


Le courrier de réponse du DDSP 91 à ma lettre d’opposition à la réforme, datée du 20 août 2019



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.