Des réflexions sur l’élection de Christian JACOB à la présidence de LR

Publié par

Quelques réflexions sur cette élection à laquelle se présentaient trois candidats :

– le libéral Guillaume LARRIVÉ (16,14 %)

– le souverainiste Julien AUBERT (21,28 %)

– le « chiraquien » Christian JACOB (62,58 %)


– Un parti de 130 000 personnes. 62 000 votants. Un président élu par 38 000 personnes.

Beaucoup d’élus LR n’ont pas indiqué qui ils soutenaient, voire n’ont pas participé au vote.

Ils n’oublieront cependant pas de demander toutes les étiquettes de LR et des satellites aux prochaines élections.

La plupart des ténors du parti n’ont pas plus pris position. Pour ceux qui restent…

RAFFARIN qui choisit ce jour pour quitter le parti ; mais quel minable !


– François FILLON a été choisi parce qu’il était très libéral.

Avec 16,14 % des voix pour LARRIVÉ, les libéraux semblent définitivement partis à LaREM.

Il est pour autant impossible de savoir combien ils représentaient avant, même si les motions de Hervé NOVELLI avaient souvent du succès du temps de l’UMP.


– Julien AUBERT est connu pour être un maire bleu violet, c’est à dire dont le discours peut être à la limite du RN, ou qui fait des alliances avec le RN dans le Sud-Est.

Avec 21,28 %, les militants LR rejettent aussi l’idée d’alliance avec le RN. LR tient à son identité historique de droite, et à occuper son créneau historique, qui ne fait pourtant plus sens dans la recomposition actuelle.


– Christian JACOB n’a pas eu besoin de faire campagne. Il a bénéficié des mutilations de ses concurrents qui se disputaient à qui mieux mieux d’être plus réactionnaire que les autres, par exemple en se baladant au milieu de la Manif pour tous. Limite, ils militaient pour réinstaurer la peine de mort.


– C’est donc JACOB qui est élu alors qu’il ne tient pas ses troupes à l’Assemblée…

À noter que SARKOZY faisait quand même entre 85 et 90 %. Mais cela reste un score incontestable pour JACOB.

Aujourd’hui, outre qu’il reste à LR ceux qui ne voudront jamais s’allier avec le RN, il reste surtout ceux qui s’opposent aux trop grandes évolutions sur les questions sociétales.

Or, JACOB, s’il dit qu’il est contre, laisse son parti voter pour…

Je trouve cela très schizophrène, même si JACOB sait que le dernier 8 % est composé des irréductibles, qui continueront malgré les couleuvres de voter LR, sans passer au RN qui dit qu’il les défendrait mieux, mais qui ne le ferait pas.


– En conclusion, LR est mal barré pour les municipales car rien ne va changer d’ici-là. Ils vont créer une commission. Et après ?

Le parti va juste dire « Nous avons le plus de maire », et « les Français aiment leur maire », donc les Français aiment les maires LR. Ils vont s’auto-convaincre.

Et ils s’attribueront les victoires des échecs de LaREM, là où leurs candidats généralement inexpérimentés, vont faire des bêtises, et s’auto-éliminer, et où par conséquent le maire LR en place va repasser.



Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.