Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Bernard BLANCHAUD veut une campagne écologique avec seulement des réunions publiques

Publié par

On dirait bien que Bernard n’a pas aimé recevoir mon deuxième journal de campagne.

Sûrement parce que lui en est toujours à zéro publications imprimées.

Et donc il invente le reproche que ce n’est pas écologiste (sic !) – il veut dire pas très écologique – alors que je fais quand même imprimer mes documents sur du papier PEFC, issu de forêts durables, et avec des encres naturelles… Et cela fait surtout travailler un imprimeur français.

Et il justifie son propos par le fait que ce ne serait pas indispensable…


Alors je suis peut-être moins connu que Bernard, même si ce n’est pas vrai sur internet, en terme de réputation numérique.

Il suffit de comparer les recherches Google de nos noms, avec mon handicap que comme MEHLHORN, les gens ne savent pas écrire nos noms.

Et de voir que presque personne ne recherche son nom ni celui de son mouvement. En tout cas que c’est trop marginal pour que Google le détecte.



Alors j’assume d’avoir besoin de ces journaux pour me faire connaître, ce qui en plus me permet de commencer à dérouler dès maintenant mon programme, sans raconter aux gens : « Attendez ce que vous allez voir avec mes 27 983 propositions qui vont vous éblouir lorsque je les publierai, mais pas trop tôt pour ne pas que mes concurrents me les volent. »

En attendant, MEHLHORN ne m’a toujours pas prêté de salles, donc cela résout déjà une partie de la question.

Ensuite, je ne suis pas un parti, et donc je n’ai ni cars à affréter ni militants politiques dans les villes voisines pour combler mes salles de réunions.

Bref, je préfère des petites réunions chez l’habitant, qui sont très bien pour convaincre des gens qui iront convaincre à leur tour.

Avant quelques réunions publiques, qui nécessitent encore d’être connues, pour que les gens y viennent.


Je finis avec la partie prospective de Bernard.

Tu sens qu’il déraille quand il a besoin de rajouter que « j’ai failli ». Je ne sais pas où, je ne sais pas comment, je ne sais pas pourquoi…

Déjà il a oublié le projet de liste communautaire aux Prés-saint-Martin, même si je reste persuadé que c’est une invention de FABRE.

Mais c’est surtout qu’il annonce que je pourrais être soutenu par le RN, alors qu’il annonce également la concurrence d’une liste RN.

Je pense qu’il cherche juste à dire que je suis un fachô, et qu’il ne faut pas voter pour moi…


Quelle triste dérive de cet ami, qui est un homme très bien, mais très perdu dans sa tête.

J’affirme donc que s’il n’imprime pas, il va finir à 3 % parce que personne d’autre ne le connaîtra que ses amis, et que la campagne favorise un entre-soi qui fait perdre le sens des réalités.

Je vous laisse, il faut maintenant que j’essaie de comprendre le lien entre la pétition que vient de lancer Bernard qui s’intitule « Soutenons le commerce local », mais dont l’idée du corps de la pétition est de créer une monnaie locale, qui pour le coup, n’est pas dans mon programme.




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.