Square capitaine Jean-D’HERS : mais où est passé le panneau d’interdiction aux chiens ?

Publié par

Rappelez-vous mon article de mai 2019, évoquant ma surprise de découvrir que le square capitaine Jean D’HERS était désormais interdit aux chiens. Eh bien, voilà maintenant un mois que le panneau d’interdiction de ce parc aux chiens a été retiré !


Comme par hasard, quelques jours après que j’ai demandé au maire de me fournir l’acte administratif interdisant le parc aux chiens, ce qu’il me semble qu’il n’aurait pas pu faire, en tant qu’un tel acte n’existe pas…


Pour une fois, je n’avais même pas prévu sérieusement d’aller au Tribunal, parce que c’est trop tard dans le mandat de notre maire.

Et puis en droit administratif, il aurait en plus fallu que je lui fasse une demande de régularisation d’un arrêté ou d’un règlement, et j’aurais dû attendre deux mois qu’il refuse, pour faire naître une décision de rejet de ma demande, alors contestable au Tribunal.

Mais  j’aurais bien dégradé le mobilier urbain, d’une feuille A3 blanche ou jaune fluo recouvrant ce panneau, avec écrit en gros « PANNEAU ILLÉGAL ».

Je pense qu’on se serait amusés avec la Police municipale qui serait venu l’arracher tous les jours. Peut-être même auraient-ils organisé une planque pour me choper ?

Cela aurait fait une jolie publicité à MEHLHORN, et aurait peut-être même évoqué à certains habitants, l’inflation de les autres panneaux STOP et sens interdit, que je ferai en partie sauter sitôt mon élection acquise.


Je continue donc de poser la question, à laquelle le maire refuse de me répondre au motif que l’administration n’a pas obligation de répondre aux demandes de renseignements.

Étant précisé que si je suis élu, on arrêtera les conneries, et que l’administration répondra désormais systématiquement aux demandes des citoyens !

Est-ce que le panneau est tombé, ou a été volé ? Et a-t-il vocation à être remplacé ?

Ou est-ce que MEHLHORN, comprenant enfin au bout de cinq ans, qu’il ne pouvait pas tout faire, mais qu’il devait respecter des règles, l’a fait retirer ?

D’autant qu’à huit mois des élections, il pourrait alors se faire passer pour un écolo, ami des animaux ! Même si c’était lui qui avait fait installer le panneau à la base.


Enfin, sachez que la question de la fermeture du parc sur la commune de Morangis fera l’objet d’une pique contre la municipalité dans mon avis sur le Plan local d’urbanisme de cette ville.

Parc qui, si vous le fréquentez un peu, est actuellement cramé par la canicule, couvert de mauvaises herbes, et dont l’un des bancs est cassé depuis des mois.

Mais comme le panneau « trous en formation », on l’a bien enrubanné, mais il ne semble pour l’instant toujours rien prévu de faire…

Aussi comme je sais être élu, peut-être que d’écrire ici qu’il serait bon de le réparer, va accélérer la manœuvre ?




2 commentaires

  1. Qu’un clébard pose sa bouse n’importe où c’est dégoutant, mais je vois de plus en plus les propriétaires qui ramassent derrière alors qu’aucun ne le faisait il y a 20 ans. Mais les habitudes évoluent mais pas toujours au rythme que l’on souhaite.

    Je comprends l’interdiction, moi même je ne supporte pas qu’un clébard viennent me lécher les jambes surtout qu’on ne sait pas s’il ne s’est pas léché le fion auparavant ! Amis de la poésie bonjour …

    1. Cher président, notre liste proposera de mettre dans les Toutounets des sacs en papier au lieu des sacs en plastique ! Amis de l’écologie, votez pour nous !

      Relativement à l’interdiction, elle se discute. Toujours est-il qu’elle s’effectue légalement au moyen d’un arrêté du maire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.