Sur le décès du père Paul GUÉRIN, ancien responsable de l’école de prédication laïque sur le diocèse d’Évry

Publié par

Le père Paul GUÉRIN s’est éteint le jour de Noël 2018.

Prêtre ordonné dans le grand diocèse de Versailles, du temps de la Seine-et-Oise, il avait commencé dans le Val-d’Oise ; puis il était passé par l’Essonne, à Palaiseau notamment, dans lequel diocèse d’Évry, il avait eu la responsabilité de l’école de prédication laïque sous le ministère de Mgr Guy HERBULOT, avant de finir sa mission dans les Yvelines.

Si je ne connaissais pas le père Paul personnellement (seulement dans des conférences, par des livres et à la télévision), je voudrais revenir sur la prédication laïque.

Bien sûr, il y a son fameux Guide du prédicateur à l’usage des laïcs et des prêtres, co-écrit avec le père Térence SUTCLIFFE en 1994 et qui fait toujours référence. De mémoire, une bonne homélie dure sept minutes, et se découpe en trois parties : la première expliquant le lien entre la première lecture et l’évangile, la deuxième raccordant ces textes à nos vies, et la troisième nous envoyant en mission de faire aujourd’hui ce qui est écrit dans l’Évangile.

Et inutile de vous dire que ce n’est absolument pas ce à quoi ressemble la plupart de nos homélies ennuyeuses, qui évoquent trop souvent des généralités fourre-tout, que l’on pourrait appliquer quelque soit le texte lu. Le pire étant quand celles-ci atteignent 20 minutes, et que plus grand monde ne les écoute ; et je suis le premier à décrocher.

Mais il y a aussi la rencontre du père Paul, avec la vision d’un homme, un évêque, Mgr Guy HERBULOT, qui avait eu cette volonté de former des laïcs, une quinzaine, et de les envoyer en mission, pour rafraichir les homélies, en partant de leur vie active ou de leur formation intellectuelle, et forcément différente de celles des prêtres.

Toujours avec cette conscience que le modèle dominant d’un prêtre par paroisse ne durerait pas éternellement, et que plutôt que de faire ce qu’on fait en 2019, à savoir une messe par secteur pastoral, ce qui perd tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer, il fallait encourager les ADAP (assemblées dominicales en absence de prêtres), avec des gens formés, notamment pour le travail de la rencontre locale autour de l’Écriture.

Et la grande majorité des religieux de l’époque, du moins ceux ordonnés avant Vatican II, étaient les premiers à apprécier de partager les homélies, et à encourager ce fonctionnement, pour mieux se concentrer sur leurs autres homélies, ou leurs autres tâches !

Une idée aussi vite oubliée par le successeur du père HERBULOT, Mgr Michel DUBOST, qui comme tant d’autres, n’y voyait que la concurrence déloyale de laïcs qui prenaient quelque chose du prêtre, avec en plus le risque que ces premiers soient meilleurs, simplement parce qu’ils travaillaient leurs homélies, au lieu de faire comme nombre de prêtres qui attendent, parce qu’ils ont reçu l’Esprit saint à leur ordination, et donc reprennent tout d’une fois sur l’autre.

Et puis de rappeler que le droit canonique interdit à un laïc de prêcher, même si l’Église de France a fait une autre interprétation de ces textes, et qu’elle autorise même que l’homélie, en tant que commentaire de l’Évangile, puisse être remplacée par la présentation d’une actualité d’un mouvement et service, ou par une réflexion et un partage de la communauté autour des textes…

Je veux donc rendre ici hommage au père GUÉRIN en tant que précurseur, qui a accompagné et formé tant de personnes à l’art de la prédication.

En regrettant que son travail ne soit pas mieux mis en valeur, alors qu’il est capital, a minima pour les obsèques, au cours desquelles j’ai souvent honte des choses que je peux y entendre, qui malgré toute la bonne volonté des personnes, ne sont pas toujours remplies d’espérance, voire pas toujours très chrétiennes…




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.