Note à moi-même : organiser un bal du 14 juillet pour étouffer les revendications des pompiers de Savigny/Morangis

Publié par

J’allais commencer mon article en parlant de « putes », et puis je me suis rappelé que la diffamation des corps constitués est une circonstance aggravante en matière de droit de la presse…

Il va en plus de soi que toute critique que je peux porter contre les pompiers se fait évidemment à l’exception notable de tous ceux auxquels j’ai personnellement affaire, soit parce qu’ils viennent éteindre un incendie qui touche mon jardin, soit parce qu’il faut venir ramasser une jeune femme alcoolisée par terre, trouvée au hasard d’une de mes tournées de collage/boîtage (poke si vous vous reconnaissez).

Ah, si seulement le maréchal PÉTAIN n’avait pas créé, pendant le régime de Vichy, un délit de non-assistance à personne en danger, et oubliant mon christianisme, aurais-je fait celui qui n’avait rien vu ?


Toujours est-il que depuis plusieurs mois, les pompiers affichent un malaise devant leur caserne, en indiquant qu’ils sont épuisés, qu’ils sont en grève, qu’ils manquent de moyens…

Ce dont n’importe qui, qui a pu les voir intervenir, se rend compte. Je me rappelle de leurs tuyaux percés quand il y a eu l’incendie criminel de ma haie en octobre 2018. Les mecs obligés de mettre le pied sur le tuyau pour contenir les fuites. Comment peuvent-ils sérieusement travailler avec ce matériel ?

Photo © Nous Saviniens – Bernard BLANCHAUD
Photo d’une intervention à Savigny-sur-Orge en octobre 2018

J’en avais brièvement parlé dans une question orale au Conseil municipal, à laquelle TEILLET n’avait évidemment pas répondu. C’est une question de questions puisque je suis limité à deux. La première fois, tout le monde m’a trouvé ridicule. Et puis, aujourd’hui, les gens comprennent pourquoi je fais cela, et trouvent que c’est TEILLET qui est ridicule de ne pas répondre. Moi, j’ai fait ma part en relayant les questions des gens. C’est TEILLET qui ne fait pas sa part en méprisant les questions des Saviniens…


J’avais aussi envoyé un courrier aux pompiers, telle une petite carte postale de soutien.


Mais le vrai problème, qui moi m’ennuie profondément, c’est que dès qu’on veut évoquer ces problèmes que les pompiers affichent, il n’y a plus personne !

Les pompiers volontaires ou les sapeurs pompiers professionnels auxiliaires ou du rang, ils t’en parlent, sans avoir tous les éléments, mais c’est toujours sous le sceau du secret, et ils ne veulent pas que tu le répètes ou que tu relayes ou que tu cherches à les défendre.

Et leurs chefs, que j’ai par exemple pu aborder aux commémorations républicaines, soit minimisent le truc, en allant limite défendre les politiques de leur donner aussi peu de moyens, soit carrément te disent qu’il n’y a aucun problème. Auquel cas, soit ils sont complètement aveugles s’ils ne voient pas les banderoles à l’entrée du centre, et alors complètement cons de ne pas sentir le malaise de leurs subordonnés.

Mais je n’ai jamais ressenti, dans aucune autre corporation, autant de crainte, ou de lâcheté, ou peut-être de déférence sincère vis-à-vis du politique… Même pas dans l’armée !


Et alors là, qu’il y a le bal du 14 juillet,

dont personnellement je n’ai jamais rien eu à foutre, parce que dans mon hétéronormativité, je n’ai pas ce fantasme de me faire tringler par un pompier,

toutes les affiches de revendications ont disparu, pour laisser la place à la seule invitation au bal.

J’en conclus que des gens qui se laissent mépriser sont effectivement méprisables…

Je suis assez écœuré par autant de lâcheté : un bal et il n’y a plus de problème.

Ou plutôt ne montrons pas nos problèmes ; les gens pourraient risquer de s’y intéresser et prendre parti…

Et puis, on pourrait fâcher le politique, qui ne viendrait plus faire sa communication sur notre dos…

Alors, dans ces conditions, que les pompiers restent avec leurs problèmes. CQFD.




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.