Formidable réponse d’Alexis TEILLET pour justifier son infraction à l’article R. 43 du code électoral !

Publié par

Lundi 13 juin 2022 : Alexis TEILLET répond à une question d’Olivier VAGNEUX

Mardi 14 juin 2022 : Invention ou découverte de la logique de raisonnement par l’Humanité…

C’est vraiment con ; à un jour près !


Article R. 43 du code électoral :

« Les bureaux de vote sont présidés par les maire, adjoints et conseillers municipaux dans l’ordre du tableau. A leur défaut, les présidents sont désignés par le maire parmi les électeurs de la commune. »


À la fin de la commission municipale « Administration générale » du 13 juin 2022, je demande à TEILLET comment il est possible que des électeurs aient pu tenir des bureaux de vote dimanche 12, alors qu’il ne m’a pas été proposé, à moi conseiller municipal, de présider, en priorité de par le droit, un bureau à leur place.

Évidemment, c’est injustifiable.

Donc Carlo-Benito, qui n’a rien entre les jambes, mais ne comptez-pas sur moi pour aller le vérifier, m’oppose la réponse la plus « what the fuck » qui soit :

« C’est parce que vous n’avez proposé que trois assesseurs sur Savigny pour l’élection de dimanche. »

Donc je me permets d’insister un petit peu, en lui disant que cela n’a aucun rapport ; mais lui commence à creuser et à s’enfoncer progressivement sous terre en s’attaquant à mes assesseurs qui arriveraient à 8 heures, repartiraient de suite, et ne reviendraient qu’à 20 heures.

Ce qui est en plus rigoureusement faux !


Mais vous savez ce qui m’a fait le plus mal, c’est que personne de présent ne soit intervenu.

Ni Armand STEIGER, directeur général des services adjoint,

ni Jean-Marc DEFRÉMONT, qui a été maire,

ni aucun autre des élus présents.

Absolument personne pour dire à Carlo-Benito : maintenant, ça suffit, tu arrêtes de dire des conneries et tu fermes ta grande gueule.

Évidemment, pas d’excuses, et il va recommencer dimanche prochain, parce que c’est aussi un système clientéliste pour satisfaire quelques vieux en mal de reconnaissance, lesquels n’ont qu’à se faire élire, s’ils veulent pouvoir tenir des bureaux de vote.


Je trouve profondément triste que la démocratie à Savigny soit ainsi menacée par un gamin attardé, en mal de virilité, qui a besoin d’agir de la sorte pour se prouver qu’il en a.

En psychanalyse freudienne, il se cherche un sexe de substitution.

Moi, je n’ai pas ce besoin, car la nature m’a pourvue…


J’ai donc hâte d’obtenir le procès-verbal de commission pour directement le déférer au préfet.

Je pense que je vais aussi faire une demande préalable, pour faire condamner TEILLET par le Tribunal administratif ; histoire de m’amuser encore un peu plus…


Moi, en réalité, cela m’arrange de ne pas perdre mon dimanche au bureau de vote.

Mais c’est vraiment une question de principe, et visiblement Carlo-Benito ne se suffit pas de m’empêcher de poser des questions, lancer des débats, communiquer, il faut même qu’il me prive d’exercer une des fonctions qui m’est dévolue par la Loi !

C’est vraiment un pauvre mec !



Un commentaire

  1. Il y a des planches dans les bandes dessinées qui quand on les lit dans la jeunesse, on pense que ce n’est que de la caricature loin de chez soi et puis quand les années passent on s’aperçoit que nos sociétés sont gangrenés par de nombreux despotes du même acabit.

Répondre à Jean-Marie CORBIN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.