Quelles sombres merdes que ces maires islamo-complices, qui en pleine cérémonie d’hommage aux victimes du terrorisme, déclarent qu’ils sont troublés parce qu’ils auraient pu être à la place des victimes !

Publié par

Quand j’entends ces élus pyromanes et apprentis sorciers, qui parce qu’un jour, en classe de 5e, ils ont suivi un cours d’Histoire sur l’islam, et donc ils connaissent tout de cette religion, je n’ai honnêtement qu’une seule envie…

Pas celle de sortir mon revolver parce que je ne suis pas un terroriste, mais juste de leur dire « ta gueule » ou « ferme bien ta gueule » parce que derrière ces discours, que personne n’écoute sans quoi les gens devraient réagir, il y a des réalités qui permettent le séparatisme et l’existence du terrorisme.


Ce qui me gêne le plus dans ce genre de commémorations, c’est d’abord l’indécente récupération qu’en font les élus, juste pour leur gueule, sur le dos des morts mais aussi des survivants. Et puis finalement aussi des terroristes qui limite, les arrangent bien (car en gros, s’il n’y a plus d’attentat, c’est grâce aux élus !).

Ainsi :

Les morts sont tous des héros tolérants, inclusifs et islamo-friendly.

Les survivants sont tous admirables, parce qu’ils ont eu la chance de ne pas mourir.

Les terroristes sont tous des vilains méchants pas beaux, qui n’ont pas tué ou assassiné 130 personnes, non, il ne faut pas en parler aussi crûment, mais précisément il faut dire d’eux qu’ils ont entaché notre culture et notre modèle de vie à la française !

Pourtant, si tu suis un peu les débats des procès des attenants, tu vois assez vite que les terroristes n’ont jamais éprouvé leur idéologie et que c’étaient juste des mecs paumés, shootés en permanence, qui dealaient, allaient aux putes et passaient le reste de leurs journées sur des jeux vidéos.


Nos élus se croient beaux, forts et puissants, entourés de policiers, à traiter les terroristes, dans un discours qui n’est retranscrit nulle part, de barbares, d’ignorants et de cruels, tout en évitant soigneusement la réalité ; de dire qu’ils sont des meurtriers et des assassins.

Puis vient immanquablement leur expertise théologique sur ces terroristes qui ont trahi le beau discours de paix et de concorde de l’islam, par des mecs qui n’ont jamais ouvert un Coran et qui ne savent pas ce que sont les versets du sabre, pas plus que islam peut aussi bien vouloir dire paix que soumission.

Alors, pour faire sachant, l’élu commémorant parle arabe : il dit « Allah » pour dire Dieu, parce qu’il ne faudrait pas qu’on puisse le confondre avec le Dieu des juifs et des chrétiens, et puis aussi, parce que les musulmans, malgré tout le discours bienpensant, ils sont quand même un peu à part.

Et puis il se fait le défenseur des musulmans de France parce que tous les autres cons, à part lui bien sûr, ont évidemment considéré que les musulmans de France étaient responsables ou complices de ces attentats ! Mais pas lui, on ne la lui fait pas. C’est pour cela qu’il a besoin de le dire. Il n’est pas islamophobe !

Ensuite, il montre les muscles : il n’y a pas de problème chez moi (que chez les autres !), j’y veille avec force, je n’achète pas la paix sociale, je n’autorise pas la section football de l’association culturelle musulmane à disposer d’équipements communaux pour ne faire du foot qu’entre garçons, je veille au bon respect des règles d’urbanisme et j’ai agi (ou pas) depuis la dernière visite de contrôle des services du préfet !

Enfin, les sempiternels poncifs : nous n’avons pas peur, nous sommes plus forts et plus résilients, nous pardonnons plus fort que la haine… Les mêmes qui montrent aux islamistes une forme de lâcheté et les incitent à continuer, parce que nous aurions perdu les valeurs morales qui nous animaient, du moins dans leurs fantasmes, issus de la colonisation…


Pauvre France !

Ce sont ces élus qui creusent nos tombeaux.

À ne pas vouloir mettre des mots sur des réalités, et à créer des mythologies au nom du vivre ensemble.

En même temps, quand pour toi, c’est la seule installation de caméras qui empêche le terrorisme.

Et puis que ce serait stigmatisant de dire que l’islam, c’est une religion de paix mais c’est aussi une religion de guerre. Et donc qu’en fait, c’est uniquement, comme toutes les religions, ce que tu en fais toi !

Je m’arrête là. Je m’en vais acheter des bougies et des nounours en prévision du prochain attentat, et puis aussi de quoi faire des pancartes…

Ce qui est vraiment décourageant est que c’est la population qui paiera le comportement des élus ; mais pas eux, qu’on ne viendra jamais chercher pour ce qu’ils ont fait, comme pour ce qu’ils n’ont pas fait !


En illustration, l’invitation que j’ai reçu pour ma commune en tant qu’élu municipal ; deux jours avant une cérémonie qui était déjà annoncée sur le site de la Commune la semaine précédente… Avec apparemment un petit problème d’impression au niveau des polices…



7 commentaires

  1. » nous n’avons pas peur, nous sommes plus forts et plus résilients, nous pardonnons plus fort que la haine… » => Ah c’est sur que ça diffère d’un chef d’état qui avait dit qu’il irait buter les terroristes jusque dans les chiottes. Mais c’était qui au fait ? Oh mais attends (oups ! non pas lui !!!!)

    1. Sauf que POUTINE l’a vraiment fait en Tchétchénie… La différence aussi est qu’il y a des Russes prêts à mourir pour cela. En France, ce serait plus « plutôt soumis que morts » (en référence à l’Allemagne « plutôt rouges que morts » ; 1983).

    1. Je les publie ce soir. Pourtant, normalement en tapant « versets du sabre » ou « versets des sabres » sur Google, tu devrais les trouver. Ce sont celles dans lesquelles ils disent qu’il faut tuer les juifs, les chrétiens et les autres apostats.

    2. Pour les deux plus connus ; ici mentionnés sur Wikipédia.

      « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

      — Le Coran (trad. Muhammad Hamidullah), « Le repentir (At-Tawbah) », IX, 5

      « Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. »

      — Le Coran (trad. Muhammad Hamidullah), « Muhammad », XLVII, 4.

  2. Tu as bien de la chance, je n’ai pas eu droit à une invitation l’année dernière quand je fus conseiller municipal.
    Je pense aussi qu’ils ne sont effectivement jamais allé lire le coran dans sa version brute sur http://www.hisnulmuslim.com/coran/
    => « qui ne savent pas ce que sont les versets du sabre » => par contre, là je bloque, car je ne les retrouve pas sur hisnulmuslim …

    Et quand à lire une lecture commentée comme celle de Coranix (http://www.coranix.free.fr/sommaire.htm) n’en parlons pas !

Répondre à Olivier VAGNEUX Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.