Alerte prise illégale d’intérêts et détournement de bien public : le maire de Savigny-sur-Orge veut créer un emploi dissimulé de cabinet

Publié par

J’ai évidemment annoncé, lors de la commission municipale*, que si cette délibération devait être adoptée, alors je saisirai la procureure en application de l’article 40 du code de procédure pénale.

Pourquoi pas aussi tant qu’à faire un recours administratif pour détournement de pouvoir et violation de la loi (article 110 de la loi no 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée) ?

*commission municipale à laquelle IZARD était encore absent pour changer (il en a manqué 2 sur 2) ; sûrement fait-il la gueule depuis qu’il sait que la ministre Élisabeth MORENO envisage de se parachuter sur la circonscription et de lui piquer sa place de candidat titulaire aux législatives, lui laissant une médiocre place de suppléant. Tant d’efforts pour son parti pour une reconnaissance de finalement se faire niquer avec brio… Pas de chance…


Tout ce que TEILLET a trouvé à répondre est que sa directrice de cabinet, qui se trouve également être une collaboratrice parlementaire de REDA, son futur chef de cabinet et sa secrétaire étaient débordés,

et puis aussi que ses copains maires de Juvisy et de Viry avaient un tel poste à la mairie, comme si cela justifiait quelque chose, ou changeait la régularité de la pratique…


Il a le chic pour ne pas répondre aux questions qu’on lui pose, tout en posant des questions pour lesquelles soit il n’attend pas, soit il n’écoute pas les réponses.

Par exemple, hier, à deux reprises, il m’a demandé pourquoi je voulais enregistrer les commissions.

À deux reprises, je lui ai répondu que c’est parce que je considère que la démocratie est publique et que les citoyens sont en droit d’être informés de nos travaux en commissions.

Mais s’il m’a reposé la question la deuxième fois, c’est pas tant parce qu’il se fout de ma réponse et qu’il veut juste occuper une position d’autorité qui révèle surtout un complexe.

D’autant plus qu’il se réfugie derrière l’application du règlement intérieur, comme s’il était un fonctionnaire du droit, et ce faisant, il n’agit pas en politique, mais bon…


Comme je lui ai dit que c’était en plus un travail de secrétariat général, lequel est toujours incapable d’accuser correctement réception d’un courrier, malgré les éminents conseils de Sandra ALVES, il m’a proposé de rattacher le poste au secrétariat général, ce qui ne change absolument rien au fond.

Inutile de lui demander des chiffres et des données, ou comment cela se passe dans les petites communes dans lesquelles il n’y a pas de cabinet, il veut absolument créer ce poste, qui finira par un recrutement contractuel, avec probablement l’embauche de quelqu’un de la bande à REDA..

Donc on ira probablement au contentieux, pour ma plus grande joie !




2 commentaires

  1. 1) Si ces braves gens sont débordés qu’ils démissionnent de leur emplois plutôt que de cumuler.
    2) Le service communication comptait déjà 10 personnels au 30/9/2021. Encore embaucher ? Pour quoi faire ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.