Quelques réflexions complotistes sur le vaccin contre la Covid-19 (décembre 2021)

Publié par

À chaque nouvelle étape du calendrier vaccinal contre la Covid-19, je me délecte de lire ou d’entendre tous ces gens qui sont encore, à chaque fois, nouvellement persuadés qu’ils font tout ce qu’il faut pour que l’épidémie s’arrête, et qui en attendent presque une forme de reconnaissance… C’est comme ceux qui parce qu’ils ont un test négatif, ne se croient plus contaminants.

On leur a d’abord présenté un vaccin en une ou deux doses, qui en fait fonctionnerait en trois doses, et puis on commence à s’apercevoir en regardant Israël, qui en est à la quatrième dose, que le vaccin perd presque la moitié de son efficacité face à omicron au bout de seulement dix semaines…

Au passage, on leur avait dit immunité collective à 90 %. On a dépassé les 91 % pour les deux doses et on voit que omicron fait de plus en plus de contaminations… Sauf que comme c’est les fêtes, et qu’on a dit aux gens de se tester, et qu’ils le font, il est normal que plus de gens se découvrent positifs.

On nous parlait encore d’immunité naturelle. Mais qu’est-ce que tous ces ministres, multi-vaccinés, qui sont à nouveau contaminés après avoir déjà attrapés la maladie l’année dernière ? Surtout, que font-ils pour attraper autant la maladie, le nombre de ministres malades est ahurissant. On sent à la fois que les gestes barrières ne sont pas respectés, mais davantage, on pressent les dîners chez M. CHALENÇON et autres sauteries.

Alors c’est bien sûr la faute des non-vaccinés, et ce sont eux qui emplissent les urgences et autres services de réanimation. Sauf que sans même besoin de regarder les ratios, on voit quand même qu’il y a un problème avec ce vaccin qui doit à la fois diminuer la charge virale et empêcher de contaminer mais ne le fait pas, et protéger des formes graves, mais envoie quand même les doubles dosés en réa…

Alors ces bonnes gens, certainement très convaincus, s’auto-persuadent à la fois qu’ils vont arrêter les variants et qu’ils vont pouvoir reprendre une vie normale (toujours devant la télé) !

De mon point de vue de connard non-vacciné, qui ais provoqué la mort de 122 000 personnes, j’observe juste que les principaux variants sont nés en Inde, au Brésil et en Afrique. Un continent sur lequel 8 % seulement des gens sont vaccinés. Mais continuons de garder les doses pour l’Occident…

Un autre truc que je ne comprends pas, c’est dans les services d’urgence saturés où on t’explique qu’on priorise les patients et qu’en gros, au dessus de 80 ans, on te laisse crever. Mais alors les gens ne meurent pas tant de la Covid que de l’absence de soins ? Cela fonctionne avec toutes les maladies non soignées…

Et d’ailleurs, je ne comprends pas non plus, quitte à ne plus soigner les gens, pourquoi est-ce qu’on n’utilise pas, puisqu’il n’y a plus rien à perdre, l’hydroxychloroquine et compagnie, dont on devrait se foutre des effets secondaires, puisque les personnes sont condamnées…

Je pourrais continuer des heures… Le passe vaccinal, je m’en fous. Je boycotte déjà tout ce qui est soumis au passe sanitaire, donc un peu plus ou un peu moins… Cela ne choquait déjà personne qu’un non-professionnel de santé puisse contrôler l’état de santé des personnes. Maintenant, c’est un quidam non assermenté qui pourra contrôler l’identité des gens… Et pendant ce temps, l’épidémie ne se calme pas !

Mais bon, je suis complotiste, donc ma parole n’a aucune valeur. À bon entendeur.



 

2 commentaires

  1. « Au passage, on leur avait dit immunité collective à 90 % » => FAUX ! c’était 80%, https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/qu-est-ce-que-immunite-collective => il va falloir que nous fassions rapidement une copie de cette page de l’institut Pasteur avant qu’il ne la modifie à nouveau comme dans le roman 1984. Je remarque que tu t’es fait avoir comme les autres puisque tu as retenu que le chiffre révisé de 90% du conseil scientifique alors que le chiffre original était de 80 %.

    Personnellement, ça me choque de voir comment les quelques propositions d’études des effets positifs l’hydroxychloroquine et l’ivermectine, ont été balayées d’un revers brutal de la main, tout en menaçant les quelques promoteurs (les menaces ont d’ailleurs mises à exécution depuis à l’encontre du Pr RAOULT).

    Parmi tous les vaccins que dont j’ai entendu parler voire reçu… coqueluche, diphtérie, tétanos, variole, rougeole, rubéole, oreillons, hépatite B, méningite et tuberculose je n’ai jamais vu autant de washy-ness sur un vaccin qui dit que je dois porter un masque et maintenir une distance sociale même lorsqu’on est entièrement vacciné. J’ai jamais entendu parler d’un vaccin qui ferait en sorte que je pourrais encore contracter ou répandre le virus même quand je suis entièrement vacciné, je n’ai jamais été soudoyé par les établissements pour prendre le vaccin afin de gagner une voiture et / ou des prix en espèces. J’ai jamais entendu parler auparavant d’un vaccin qui cesserait d’être efficace au bout de trois mois. Je n’ai jamais été jugé si je ne le prenais pas. Je n’ai jamais été victime de discrimination pour les voyages, restaurants ou autres services réguliers. Les vaccins que j’ai listés ci-dessus ne m’ont jamais dit ou fait sentir que j’étais une mauvaise personne pour ne pas les prendre… Je n’ai jamais vu un vaccin qui menaçait la relation entre un membre de la famille et / ou un ami intime. Je n’ai jamais vu un vaccin utilisé pour le gain politique. Je n’ai jamais vu de souci de mixage et de correspondance où on a pourtant mentionné que c’était ok de le faire un jour et ensuite, du jour au lendemain de ne pas le faire… Je n’ai jamais vu un vaccin menacer le gagne-pain, le travail, l’école, etc. Je n’ai jamais vu un vaccin qui permet à un adolescent de 16 ans de se soustraire au consentement de ses parents.

    Bref, il est déjà bien tard pour que le lobotomisés injectés se rendent compte qu’ils se sont mettre très profond et les quelques uns qui commencent enfin par se douter de quelque chose restent apparemment dans le déni à cause d’un orgueil et d’un égo complètement démesuré et déplacé malgré la gravité de la situation (enfin surtout la leur car au bout de 4 ou 5 doses, ils ne vont être que des épaves vu les effets que j’ai constatés de visu en 2ème et 3ème dose).

    Parce que je voudrais conclure par ça : Olivier, comment veux-tu qu’en 2 ans que nous ayons pu passer à travers le covid-19, le covid-20 et le covid-21sans contracter au moins un des trois ? Soit ce que répètent les journaputes est vrai c’est à dire qu’on a un contamination intégrale et que personne ne peut y échapper sauf que nous sommes encore là et qu’on s’est rendu compte de rien (ou si peu me concernant), soit ce qu’ils racontent est faux, cette épidémie n’existe pas et/ou est très très largement exagérée dans des intentions externes à une question de santé publique. De cette recherche de mobiles, nos soumetteurs la réduisent très bizarrement et systématiquement en propos complotistes et conspirationnistes, ce qui rend leur réactions (plus virulentes que le COVID lui-même) d’être encore plus suspectes.

    1. Je suis consterné par l’article d’Olivier et le commentaire de M.Corbin.
      Tant par la forme que par le fond.
      Je quitte ce blog

Répondre à Michel Pajot Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.