Ma participation à l’enquête parcellaire complémentaire pour le T12

Publié par

Étonnamment, je suis le seul Savinien à avoir participé à cette enquête. Nulle trace dans ce registre d’Élan-Savigny-environnement qui devait défendre les intérêts des riverains de la rue des Rossays. Donc j’ai écrit que c’était nul, que deux des trois expropriations n’étaient pas justifiées, et l’une pas justifiable, et que la seule utilité publique serait d’arrêter ce projet qui fera un flop. Au passage, Savigny perd 540 m² de propriété…

Savigny, 4e ville de l’Essonne, pas d’arrêt (possible) du T12 !



Le tracé précis du T12 : c’est le tube au milieu. On remarque qu’il n’y a pas la place dans la rue des Rossays pour le mur anti-bruit qui avait été promis aux riverains…


Au passage, si vous pouvez m’expliquer comment le propriétaire n°2 qui a une parcelle de 55 m² peut s’en faire prendre 31 m² et qu’il lui en reste 11 à la fin. En fait, je crois comprendre que toute sa parcelle n’est pas comprise dans le périmètre du projet… Mais rien n’est expliqué !







J’en ai quand même fait deux pages…



Un commentaire

  1. Le T12 aura une fréquentation aussi époustouflante que le T7 actuellement, c’est à dire insignifiante. La bagnole n’y est pour rien. C’est juste que ces deux lignes ont un tracé tellement mal conçu à l’origine que cela n’intéresse quasiment personne !
    N’en déplaise aux éconlogistes punisseurs, les faits sont têtus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.